Pour parler plus clairement : si vraiment nous voulons devenir nous-mêmes, nous réaliser nous-mêmes, donc devenir heureux dès ce monde de ce bonheur intime, tranquille, caché, alors il faut que nous l’aimions ardemment, que nous cherchions l’union avec Lui par-dessus tout et ce n’est qu’à cette condition aussi que nous ferons du bien réel.(Lettre 1951)