Aimer Jésus présent dans l’Eucharistie

« La transsubstantiation, quel mystère ! Dieu est là, mais caché, par amour pour nous… Ah ! mes enfants, que je suis heureux quand je viens là, après un beau signe de croix, adoro Te … Jésus, Tu es là, partout dans le monde (chez les Esquimaux, dans la forêt vierge) si petite soit la chapelle…Je veux que vous arriviez à cet amour de l’Eucharistie. qu’Il devienne le centre, le sommet de votre vie. Depuis le collège, lors des adorations nocturnes, j’ai toujours demandé qu’Il soit le centre, le sommet, le cœur de ma vie … O Marie, notre Maman, donnez-moi cette joie, que ces enfants soient vraiment vos enfants et que votre divin Enfant soit le centre de leur vie. »

aimer Jésus
adoration

« Jésus dans l’Hostie est le Roi et le centre de tous les cœurs, la source de la vraie Vie, le centre même de l’univers. »

« Nous sommes liés au temps et à l’espace

Dieu présent partout a voulu venir chez nous. Il s’est rendu visible en devenant homme comme nous. Il a voulu, dans son amour, demeurer avec et parmi nous, dans l’Eucharistie : « Dieu avec nous… à nous ». « Je suis leur Dieu, et j’habiterai au milieu d’eux ».
Rappeler cette doctrine de la Présence réelle semble avoir été la préoccupation fondamentale de l’Encyclique « Le Mystère de la Foi » de Paul VI. Le Pape y énumère longuement toutes les formes de la présence du Christ à son Eglise ; la Présence Eucharistique pourtant reste totalement originale. Les autres présences semblent converger vers elle et tirer d’elle leur valeur… Négliger le réalisme de la Présence Eucharistique, c’est perdre le sens même de l’Eglise : comment serait-elle le peuple de la Présence, le Mystère de Communion avec Dieu et entre nous ? Il nous faut rencontrer réellement, quoique mystérieusement, le Seigneur, entrer en communion avec Lui. La Présence Eucharistique permet la rencontre personnelle du Seigneur, qui devient centre spirituel de nos vies, de l’Eglise et du Monde (voir encore dans le Credo de Paul VI, le passage sur l’Eucharistie). »

L’Eucharistie, temps fort de notre vie

L’Eucharistie tient une place et un rôle décisif dans notre vie. L’homme est un être mutilé dans sa nature et son existence, s’il ne s’ouvre et ne vit pas dans une relation fondamentale avec l’Etre Suprême, dont  il tient son origine et vers lequel il est orienté. Précisément grâce au Christ présent dans l’Eucharistie (et en particulier à la Ste Messe) nous pouvons accomplir et réussir notre devoir de contemplation… « Par LUI (Le Christ), avec Lui, en Lui (notre Frère et Sauveur), à Toi, Dieu le Père Tout-Puissant, en l’unité du St Esprit, tout honneur et toute gloire… »
Oui, notre vie et celle de l’humanité viennent s’inscrire dans l’offrande du Christ.

L’Eucharistie, réalisation du dessein d’Amour de Dieu sur nous

Le vrai sens de notre vie : devenir des fils de Dieu. Ce dessein s’accomplit par Jésus, le Fils Unique du Père, venu nous communiquer sa Vie. Nous existons pour vivre en communion avec le Christ et par Lui avec le Père et avec tous les hommes nos frères. Or le Christ dit : « Comme Je vis par le Père, celui qui mangera ce Pain vivra par moi… » Enfin et surtout, c’est par le Sacrifice de la Messe (qui est l’Unique Sacrifice de notre Sauveur) que la grâce de la Rédemption et du Salut agit à travers les siècles.
François a raison d’insister tellement sur l’Eucharistie en notre vie (voir sa vie et ses lettres).
Ses paroles peuvent se résumer en ces mots :

On n’est sauvé que par l’Hostie.

L’Eucharistie est le centre de notre vie. La rencontre de Jésus dans le Saint Sacrement est une loi fondamentale de l’existence chrétienne normale. Ce n’est donc pas là une affaire de simple piété personnelle, mais le fondement même de notre vie en Dieu. »

commodo at pulvinar Phasellus Aenean justo felis