La Sainte Famille

sainte famille

« Il suffit de regarder l’icône de la Sainte Famille pour que, j’en suis persuadé, les familles se spiritualisent peu à peu et soient élevées — la grâce de Dieu est mystérieusement là, agissante — vers ce qui fait la vraie dignité du foyer. »

icône sainte famille
Icône de la Sainte Famille
(Pologne – Lomianki)
« Il y a là un grand mystère, et je ne suis pas du tout étonné que dans le plan de Dieu soit prévu, dans l’Eglise, un Institut voué à cette grâce. C’est toujours d’abord la grâce de Dieu. Il faut toujours d’abord voir Dieu et non pas nous-mêmes.
Ce ne sont pas des hommes qui inventent, c’est Dieu qui crée ; Il fait des merveilles sans arrêt, et la merveille qu’Il va faire aujourd’hui, c’est de reconstruire les familles chrétiennes à l’image de la Sainte Famille.
Pour cela, il faut des Instituts. Et je suis heureux de savoir qu’il y a un tel institut dans la Sainte Eglise. Tout commence par un noyau, par un germe. Il faut avoir la patience. Mais ça prend corps….
Providentiellement, sans doute, Dieu nous a orientés de cette façon : pourquoi ne pourrait-on pas trouver une possibilité dans l’Eglise qui permette de partager, la joie, la profondeur, la vie réelle, le réalisme divin de la Sainte Famille. Et ainsi, de participer aussi à la mission de l’Institut pour le salut des familles.
Alors m’est venue la pensée de l’affiliation, c’est-à-dire partager la grâce de Dieu avec ceux qui l’ont reçue. Oh ! que c’est beau d’être davantage intégré dans la grâce de la Sainte Famille, d’être avec Jésus plus intimement encore l’enfant de Marie et de Joseph, d’être en communion avec leur mission. On est toujours missionnaire et apôtre d’après ce que l’on est intérieurement. Tout le reste ne va pas très loin. Il faut commencer par là et si nos familles se sanctifient, si elles deviennent “à l’image de la Sainte Famille”, si donc par l’affiliation il y a ce surcroît de grâces, pourquoi ne pas le saisir ?
« Sainte Famille, je m’abandonne à vous… » cela, nous pouvons le dire régulièrement.
« Sainte Famille, Jésus, Marie, Joseph, je me donne à vous, je m’abandonne à vous ». Si vous dites cela, la prière ne tombe pas dans du vide. Et la vie familiale s’appuiera sur des bases solides parce qu’elle sera plongée dans la grâce de la Sainte Famille.
Ce sera pour votre bonheur, votre sanctification et aussi pour votre rayonnement.
« … pour secourir et sauver la famille contemporaine… ». La famille a besoin d’être sauvée et elle ne sera sauvée que par des familles chrétiennes. Et c’est pour cela que nous avons eu cette grande grâce – ce n’est pas nous qui avons commencé, c’est l’Esprit de Dieu – que des familles de différents pays, d’une douzaine de pays d’Europe se soient rencontrées (cela demande des sacrifices, mais cela vaut la peine, ces sacrifices-là) pour lier des liens en profondeur à travers les différents pays qui doivent faire l’Europe.
L’Europe ne sera rien sans les familles. »

« L’heure est venue où la Sainte Famille, cette cime d’amour, doit chasser les brouillards et les ténèbres, pour que ceux qui ont la vocation du mariage soient comme aspirés, comme aimantés vers le véritable amour qui est l’essence de leur vocation, de leur mission. »

Mgr Majdanski et père Marie-Joseph
Mgr Majdanski et père Marie-Joseph
massa commodo mi, at Curabitur velit, eget